Ok, je m'y colle même si je n'ai pas été taguée... C'est Christiane Une envie de bonne heure qui m'en a donné envie. 15 auteurs qui m'ont marquée, de l'enfance à aujourd'hui... d'abord l'aventure bien sûr, c'est ce qui fait aimer la lecture, les romans qui vous emmènent loin dans un monde imaginaire. Les auteurs de mon adolescence ensuite, ceux de la révolte. Et puis, peu à peu, une écriture pleine d'émotion, l'écriture d'auteurs qui aiment leurs personnages, qui cisèlent les mots et les sentiments, des romans comme de longs poèmes... Des romans à faire peur, aussi!! C'est un peu comme pour la musique, d'un style à l'autre selon mes humeurs, la saison, mes saisons aussi...

Enid Blyton

« Le club des cinq »

Toute mon enfance… avec, Fantômette et la série des Alice

le_club_des_5

Alexandre Dumas (le père)

Le Compte de Monte Cristo

Des romans d’aventure tellement passionnants

lecomtedemonte_cristojdiy

Victor Hugo

Les misérables et mes premières larmes de lectrice

les_miserables

Jack London

De «Croc Blanc » au « Vagabond des étoiles » de l’aventure encore mais réelle, vivante pour le début de mon adolescence

crocblanc2

John Steinbeck

« Les raisins de la colère » et mes premières révoltes

les_raisins_de_la_col_re

René Barjavel

« Ravage », « Une rose au Paradis », « La nuit des Temps »… mes premiers pas dans la science fiction …

ravage

Stephen King

« Ça », « le Pistolero », si je dois en choisir mais en réalité, quasiment tous ses romans que je dévore avec gourmandise 

stephen_king_ca_livre

Christian Bobin

« Une petite robe de fête », livre offert par mon amie de cœur, aimé et dégusté dans la joie. Une écriture comme j’aurais aimé avoir…

book_cover_une_petite_robe_de_fete_8856_250_400

John Irving

« Le monde selon Garp », bien entendu et tous les autres qui m’ont fait rire aux larmes, qui m’ont souvent émus et parfois fait pleuré…

john_irving_le_monde_selon_garp

 Michael Cunningham

« The Hour”, “La Maison du bout du monde », une sensibilité folle pour décrire les sentiments, les ressentis de ses personnages (hommes ou femmes)

the_hour

Barbara Kingsolver

« L’arbre aux haricots » qui me l’a fait découvrir, une écriture joyeuse pour aborder des sujets graves comme dans « Les yeux dans les arbres », une romancière à l’écriture riche doublé d’une écologiste pleine d’humanité

l_arbre_aux_haricots

Philippe Claudel

« Meuse L’Oubli » est celui que je préfère, le deuil de la femme passionnément aimé, la meuse et ses riverains racontés avec une poésie, un amour qui les rendent beaux, magnifiques… mais la « Petite fille de Monsieur Linh » bien sûr également…et (presque) tous ses romans…

meuse_l_oubli

Olivier Adam

« Je vais bien ne t’en fais pas », « Le cœur régulier », pour n’en citer que deux mais en réalité j’ai aimé chacun de ses romans… il y est toujours question de drame pourtant, il le dit lui-même :«Mes personnages sont toujours des gens qui sont tout près de tomber et qui se relèvent» mais il les aime, il aime aussi les paysages qu’il décrit, qu’il peint avec une plume sensible et belle

le_coeur_r_gulier

Anna Gavalda

« L’Echappée Belle » qui m’a fait rire, rire, rire…et les autres…

l__chapp_e_belle

Kim Tuy

« Ru » le premier et seul (je crois) roman (récit) de cette jeune femme. C’est poignant, drôle, poétique, vrai…une découverte récente qui m’a marquée

Kim_Thuy

à présent j'invite celles et ceux qui me visitent et qui aiment la lecture à s'y coller à leur tour... et à me dire si elles (eux) aussi ont aimé ces auteurs...