Petits trucs de brizou

mardi 23 avril 2019

Une oeuvre collective et joyeuse

tricot folies 1 tricot folies 2

tricot folies 3 tricot folies 4

tricot folies 5  tricot folies 6

tricot folies 7  tricot folies 10

tricot folies 11  tricot folies 13

tricot folies 14  tricot folies 15

tricot folies 16  tricot folies 19

tricot folies 12  tricot folies

 

C'était la fête ce WE de Pâques chez des amis. C'était les Fosso'Folies!! Comme ils voulaient que la fête soit belle, inventive, créative, joyeuse, solidaire, ils ont fait appel aux amis. Musiciens, copains, détenteurs de bras, d'imagination, d'idées, tous s'y sont mis et la fête fut belle!

Parmis les projets, il y avait le mien... un tricot ocllectif. Et ça a marché! Certaines ont tricoté, crocheté, fait des pompons, des tresses, des animaux étranges ou pas. Ils y a eu des ronds, des carrés, des triangles, de toutes les couleurs et matières. Certaines ont offert de la laine, d'autres leur talent. Il y a eu des dons arrivés d'angleterre et des dames anglaises, invitées à la fête qui se sont mises à l'assemblage, un carré par-ci, un pompon par là. tiens, une araignée et là un poisson et encore ailleurs un lézard et cette drôle de tête. 

Quand on est nombreux et joyeux, c'est fou le résultat. On multiplie la créativité!! Et tout l'été les visiteurs du Fosso pourront s'amuser de cette drôle oeuvre commune.

Posté par brizou55 à 16:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 9 avril 2019

derrière chez moi

pissenlit 2  plantin

stellaires  violette

arbres  chemin

 vaches 

Savez vous quoi qu'y a? Il y a une petite route toute crottée par les dernières pluies et les labours, une petite route qui sinue jusqu'à un chemin et ce chemin, savez vous où il va? C'est la question que je me posais et que j'ai posée à Google Maps Satellite. Celui-ci m' a clairement fait voir que mon petit chemin disparaissait en longeant un petit bois pour me conduire ensuite sur une route qui me ramenait  chez moi en faisant une jolie boucle à travers le printemps des prés et des bois. 

J'ai enfilé mes tennis, pris mon téléphone et mon appareil photo (et oui, chez moi ce sont deux objets différents, mon téléphone me sert à téléphoner au cas où... et mon appareil photo me sert à photographier) et je suis partie découvrir ce nouveau parcours. Et au début tout allait bien. Il fait un temps magnifique aujourd'hui, un beau soleil dans un ciel aux petits nuages blancs comme des coussins de coton. La pluie des derniers jours a donné un coup d'émeraude aux prés parsemé du jaune des pissenlits et piqueté du blanc des stellaires. Mon humeur était au beau fixe. Je partais à l'aventure!! Bon, d'accord une aventure mesurée de 4 ou 5 km voire 6km mais bon, une aventure tout de même... J'ai tourné dans le chemin caillouteux vers un premier petit bois et tout allait bien. Bientôt, le chemin caillouteux est devenu un chemin herbu et doux sous les pas bien qu'un peu humide mais tout allait bien. Un arbre tombé en travers du chemin a bien tenté de me saper le moral mais il n'y est pas arrivé. J'ai cheminé comme ça encore un peu jusqu'à... ce que ma promenade soit stoppée dans son élan bucolique par un très joli troupeau de vaches. 

Je ne sais vous mais moi, je déteste faire demi tour!! Que faire? Et bien faire demi tour, ma jolie balade au lieu de faire une boucle élégante et sympathique a rebroussé chemin. Merci Google... J'ai tout de même cueilli quelques photos sur le bord du chemin.

Posté par brizou55 à 17:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 8 avril 2019

Un premier roman


COUV-SEPT-JOURS-EN-FACE-192x300

Je l'ai tellement aimé ce petit bijou de poésie d'une délicatesse infinie que je me le suis offert sitôt la dernière ligne lue. L'histoire est poignante mais le décor est si beau qu'on a envie d'y aller mettre nos pas dans ceux de la narratrice. L'histoire, son histoire est une histoire d'enfance meurtrie qui n'en fini pas de faire mal jusqu'à ce que la narratrice attende un enfant. Alors, elle va aller à la rencontre de ses blessures pour mieux les guérir. Anne Lecourt est une romancière née, une romancière qui vient de naitre et j'attend le prochain avec gourmandise.

Sept jours en face

Anne Lecourt

Collection Main de femme

Parution : janvier 2019

120 pages

Une femme de quarante ans vient d’apprendre qu’elle attend un enfant. Elle décide de louer une chambre chez une vieille dame, quelque part sur la côte ouest du Cotentin. Ces deux-là ne sont pas tout à fait étrangères l’une à l’autre mais elles l’ont oublié ou préfèrent s’en donner l’illusion. Jour après jour, la narratrice accompagne sur son journal la lente remontée d’un passé détourné qu’elle est venue affronter seule dans l’espoir de s’en défaire et de (re)naître autrement.

Posté par brizou55 à 15:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 31 mars 2019

Et pour finir Mars...


semis de mars

Pour terminer ce joli mois de mars qui nous a gâtés en soleil je me suis offert un dimanche plutôt paresseux... mais pas que. Un peu de crochet pour avancer une "oeuvre" qui sera dévoilée pendant les "Fosso' Folies' "(une fête organisée par des amis et dont j'aurai certainement l'occasion de reparler), des repiquages et des semis.

L'"oeuvre" au crochet est un rideau dont je fait l'ébauche et qui sera complété par celles et ceux qui le voudront pour réalisé une "oeuvre" commune en tricot, crochet et autres ouvrages en laine. J'y tiendrai un atelier tricot/crochet pour celles et ceux qui le voudront et nous animerons un petit coin du jardin.

Les repiquages sont des bleuets semés le mois dernier et qui commençaient à se sentir à l'étroit dans leurs godets. J'ai un peu peur qu'il soit un peu tôt et que des gelées tardives leur soient fatales mais je croise les doigts.

Et puis, j'avais des semis à faire en caissette et en godets. Des achats faits chez Kokopelli , des cadeaux faits par des amies, des trocs faits à l'automne... Il y a des fleurs : cosmos géants, amaranthes, mufliers circus clown, merci Isabelle! Mais aussi de drôles de haricots kilomètres, merci Marie. Plus tard il y aura  ils craignent le froid, il y aura encore des courges serpent, les lupins géants ou minarette, du maïs à éclater ou Arc en ciel, des côtes de blette multicolores et bien sûr, des coquelicots, des soucis et des capucines!!!

Comme tous ces noms sont jolis, évocateurs de plaisir pour les yeux et le palais, évocateurs de floraisons curieuses ou multicolores, parfumés souvent, des petits bonheurs à récolter tout l'été.

Mais, patience, aujourd'hui c'est le printemps.... 

 

Posté par brizou55 à 22:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 28 mars 2019

Mars et le printemps montre le bout de ses bourgeons

seau fleuri  tulipes jacynthes

amélanchiers  anémones

girolflée  hortensia

jonquille  muscari

narcisses  pêcher

pommier  rose

Un matin de printemps un peu frais mais avec déjà un ciel tout bleu et la promesse de la caresse du soleil. Une ou deux tasses de thé en regardant les oiseaux batifoler dans le pommier. Voilà qu'un premier bouton de rose, délicat et fragile, apparaît... il est le premier parmi toutes les fleurs de printemps. Les jonquilles et les jacynthes sont les reines cette année avec la tellement parfumée giroflée. La tulipe est plus timide elle aura un peu de retard. Les anémones rayonnent de tout leur feu dans leur parterre tout neuf. Et puis, de ci, de là, les pêchers donnent une touche lumineuse au jardin. La plupart ont poussé tout seuls au hasard de noyaux qui se sont plu et ont germé. Plus loin, sous les noisetiers quelques ails des ours connaissent leur premier printemps dans mon jardin. L'herbe humide de rosée mouille mes chevilles, il est temps de rentrer.

Posté par brizou55 à 10:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 21 mars 2019

Pour fêter le printemps

pléneuf 5  pléneuf 2

pléneuf 3  pléneuf 4

Il faisait tellement beau hier, tellement doux

Il faisait un temps à donner des envies d'air iodé

Un temps à démanger de la botte en caoutchouc, à faire frétiller le ciré

Décidés, OK, demain on y va

Et voilà!

Le soleil a joué à cache-cache mais

la plage était toujours aussi belle

La mer s'était retirée loin mais

l'air était doux, les petits goélands faisaient leurs premiers pas et 

leurs parents se régalaient de bucardes

Nous avons bien marché, longtemps longé la grève, ramassé des coquillages

avant d'aller boire avec plaisir et gourmandise un chocolat chaud

C'était un joli jour pour fêter le printemps!

 

pléneuf 6

Posté par brizou55 à 20:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 17 mars 2019

Pour le climat


marche pour le climat
Se battre pour le climat, il faut y croire encore et toujours, ne pas baisser les bras, ne pas abandonner la lutte contre ces marchands de poison et de mort que sont les fabricants de pesticides et autres glyphosates.

Se battre encore et toujours, pour le chant des oiseaux, le bourdonnement des abeilles, l'éclat des coquelicots 

Se battre férocement pour l'avenir et la santé de nos enfants, pour qu'ils connaissent eux aussi la joie de croquer dans une pêche, une tomate, un radis tout frais cueillis.

Se battre pour eux et leur descendance, pour leur avenir, pour qu'ils connaissent le froid de l'hiver, le doux de l'été, la caresse de la brise  et le parfum du printemps.

Se battre en marchant, en protestant, en éduquant, en semant des fleurs des champs, en laissant des jachères mellifères dans nos jardins, en économisant l'eau, l'électricité, le papier... se battre à petits pas, à grands cris

 

Posté par brizou55 à 18:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 14 mars 2019

Journée internationale des droits des Femmes... suite

10032019C'était le WE dernier... une journée, une semaine, un mois tout au plus pour rappeler que nous ne sommes toujours pas traitées à égalité avec les hommes. Dans certains pays les femmes sont même considérées comme des esclaves, des objets sexuels ou des marchandises permettant des transactions... Des petites filles sont encore excisées, violées, mariées, vendues de force. Le droit à l'avortement est remis en question, même en France par certains gynécologues et je ne parle même pas des salaires ou des promotions.

Alors ces journées là sont faites pour informer, pour nous faire voir, montrer notre volonté, notre créativité, notre inventivité, notre force.

FEM est une association féministe d'hommes et de femmes. Nous n'agissons pas contre les hommes mais avec eux et c'est vraiment chouette!

Nous avons réussi une très belle journée, le soleil était de la partie et les spectateurs ont été touchés, émus et amusés. Merci à eux de leur écoute. Merci aux FEM de ces moments unique de partage et de solidarité que nous vivons ensemble. 

Posté par brizou55 à 15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 1 mars 2019

Journée Internationale des droits des Femmes


théatre4

Femmes en Mené c'est une Association de Femmes et d'Hommes qui agit et se mobilise en faveur de la condition féminine, qui par des journée d'animation ou de troc crée du lien, des rencontres et des échanges. Alors, bien sûr pour Femmes en Mené, la Journée Internationale du droit des femmes, c'est important et cela mérite d'être fêté.

Cette année, on a voulu innover un peu. Nous avons monté, avec l'aide d'une comédienne, une lecture théâtralisée  d'extraits de livres, de textes écrits en atelier et de chansons. Ça nous a pris à peu près six mois. Collectage de textes, mise en forme, déroulé des lectures et mise en scène. Cela s'est fait naturellement tellement nous nous connaissons bien. La plupart d'entre nous faisons partie de la chorale, donc nous avons l'habitude de suivre les directives de notre chef de choeur (et de coeur) et de le faire ensemble. Je pense que c'est pour cela que ça m'a semblé naturel et simple. Pourtant, je n'ai jamais "fait" de théâtre et je suis d'un naturel assez traqueuse. En tout cas c'était une belle expérience, sympathique. 

Samedi, c'est la répétition générale et le grand nettoyage du lieu où se déroulera notre journée. La serre de Dominique sera le cadre de la lecture et elle a besoin d'une remise en beauté après l'hiver. Je ne m'angoisse pas encore... et il y a tant à faire que j'ai une chance de ne pas m'angoisser du tout. Voilà, nous sommes presque prêtes (Oups, prêts puisque Patrick fait partie de la troupe), le 8 et le 10 mars, nous enfilerons nos costumes avant de dire ces mots de femmes qui nous tiennent à coeur.


affiche

Posté par brizou55 à 09:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 27 février 2019

Lectures de février

bras cassésC'est une auteur que j'aime beaucoup car elle sait dire légèrement les choses graves. On se souvient de "la tête en friche" par exemple. Ce roman ci parle de "bras cassés" c'est à dire de personnes souffrant de handicap ou blessées par la vie. Elle le fait avec humour et sensibilité. Cela se lit comme une gourmandise.

Grand frèreCe premier roman est grave. Deux frères, l'un a soif d'humanité, il veut être utile, aider et il part pour la Syrie. Le grand frère, lui, reste à Paris avec son père. Il est chauffeur de Ubber. Il a failli devenir dealer et est fier de s'en être sorti. Mais s'en sort-il si bien? Chacun des deux parle de sa vie loin l'un de l'autre sans se comprendre mais unis par l'amour filial qui va les réunir.... mais ça je ne peux le raconter.

là où les chiens Là encore, il s'agit d'un premier roman. A voir le titre, on pourrait penser à un roman léger et plein d'humour... pas du tout. Il se lit bien mais nous parle de la Gadeloupe des années 50 à nos jours et de ses descendants d'esclaves ayant vécus des vies misérables mais libres dans des villages reculés (là où les chiens aboient par la queue). Il parle de la Gadeloupe défigurée par le béton, les cabanes que l'on déplace, que l'on détruit pour faire pousser des "cages à lapins". Il parle de ceux qui sont venus s'installer en métropole pour y vivre dans d'autres "cages à lapins". De ceux qui s'en sortent et des autres... C'est passionant, vu par différents personnages d'une même famille.

OutsiderCelui-ci, c'est mon dessert. Je suis sur le point de le terminer et je recule ce moment. Stephen King revient dans ce roman au fantastique maléfique mais comme d'habitude il le fait avec maestria. J'aime ces personnages décrits avec minutie jusque dans leurs sentiments. Il y a du "ça" dans ce livre, du sang oui, de la peur aussi mais pas que, il y a aussi une bonne dose de psychologie. Je l'ai aimé des les premières pages ce qui n'est pas toujours le cas bien que je sois fan depuis toujours de Stephen King. Là je me suis laissé emportée et si je ne l'ai pas terminé, c'est que j'aurai du mal à quitter ses protagonistes. 

Posté par brizou55 à 10:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :