Petits trucs de brizou

dimanche 22 avril 2018

Zébulonette

zébulonette

La voilà installée pour participer au concours d'épouvantails organisé par Les Jardins de la Peignie. Elle était née il y a quelques semaines dans notre garage des mains et de l'imagination de quelques Femmes en Mené pour représenter notre association. Elle a voyagé sous l'oeil curieux des passants avant d'être installée non sans mal à l'entrée du site. C'est qu'elle est lourde la mémère... 42 autres oeuvres ont été disséminées dans les jardins sous un soleil magnifique. Il me faudra y retourner pour les admirer tout à loisirs car hier nous n'avions plus beaucoup de courage pour tout voir. Il faut dire que nous avions aidé le matin une copine à faire des voyages à la déchetterie (3 voyages avec 4 remorques ou utilitaires) et qu'il faisait chaud, très chaud. Un temps à flâner au jardin en sirotant et en papotant. Heureusement, les jardins retrouvent en ce printemps de belles couleurs et on attends avec impatience la floraison de la magnifique collections de roses anciennes.

Brocéliande 2  Patrick 2

Sylvie et Lyndsay 

tranquille  vue densemble

Posté par brizou55 à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


jeudi 19 avril 2018

J'ai laissé filer les premiers jours d'avril...

1

Petite cure sans mon ordinateur due à un bug... et j'ai occupé mon temps autrement et les jours ont filés aussi vite. Il a fallu (avec plaisir) terminer ce Défi, terminer également mon carnet de voyage de l'année.... 2016. S'occuper des fraisiers, des plate-bandes envahies par l'herbe, écouter chanter les oiseaux, regarder défiler les écharpes de nuages... Et puis, vivre pleinement ce si doux si bon WE d'anniversaire au milieu de mes poussins. C'était joyeux et tellement bien orchestré par mon chéri! Quelques rires en grelots flottent encore ici et là. Pardon à vous qui m'avez rendu visite sans trouver de message, pardon à vous que je n'ai plus visité faute de connexion. Je reviens, doucement, mais je reviens accompagné de ce printemps nouveau qui donne envie de balades et de jardin, de flâneries et de parfums. A bientôt, je pense à vous

Posté par brizou55 à 10:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 29 mars 2018

Giboulées, vous avez dit giboulées?

3

Entre vert et gris, entre vert et pluie c'est le paysage de ce mois de mars.

Un jour beau, un jour pluie, un jour jardin, un jour ennui...

Je me languis du soleil, je me languis des éclaircies

Envie de bleu!

2

Posté par brizou55 à 15:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

lundi 26 mars 2018

Zébulonette

 

épouv - 5   épouv - 6  épouv - 7

épouv - 8  épouv - 9  épouv - 12

épouv - 14  épouv - 15  épouv - 18 

Zébulonette ainsi avons-nous décidé de l'appeler notre épouvantail représentante de FEM (Femmes en Mené). Malgré le temps maussade, malgré le changement d'heure, nous avions bon pied et surtout bon oeil ce dimanche matin pour la confectionner. Il s'agit d'un concours organisé par l'association Les Jardins de La Peignie. FEM s'y est inscrite et une petite dizaine de membres se sont réunis pour la mettre en forme. Elle est faite entièrment de récup. Féminine mais sans trop, un rien malicieuse et nous, on s'est bien amusé.

C'était chouette de tester, de choisir, de bricoler. C'était chouette de partager un repas "auberge espagnole". C'était chouette de la voir prendre formes. Un chouette moment en somme et un beau dimanche. Dans un petit mois nous irons la planter dans les jardins et ce sera encore une belle occasion de partager un moment de bonne humeur.

épouv - 20

Posté par brizou55 à 11:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

mardi 13 mars 2018

Journée de lutte des Femmes

1  4

5  8

9 10

11  14 

12   15

Bien sûr on se devait de marquer ce mois de Lutte des Femmes à travers le monde, nous, les Femmes en Mené. C'était dimanche et c'était joyeux, c'était convivial, c'était informatif, chantant et amical... Le matin nous avons marché en musique malgré la pluie venue nous retrouver à mi-parcours. On avait préparé des tartes et des gâteaux pour satisfaire tous les appétits, qu'ils soient végan, végé, ou non et c'était coloré et gai. On a retrouvé des amis perdus de vue depuis longtemps mais jamais oubliés, venu de près ou de loin et là encore c'était bon et gai. On avait organisé des ateliers, origami pour Mary, écriture pour moi et encore une fois ce fut dans la bonne humeur. On a clos la journée par la chorale, de tout choeur, avec quelques fausses notes pour le nouveau répertoire mais avec joie!! Une très belle journée que la pluie n'aura pas réussi à assombrir.

Posté par brizou55 à 09:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


jeudi 8 mars 2018

trois petits jours et puis s'en vont...

Etoile du bergerElle nous avait invités pour fêter ses 7 ans. 7ans, déjà!!! Elle change ma princesse (et oui, elle est et reste ma princesse. Peut-être choisira-t-elle de devenir maçonne, mécanicienne, chirurgienne ou couturière... nul ne peut encore le savoir mais elle restera ma princesse). Elle grandit et continue de m'éblouir le coeur. Donc, dimanche nous fêtions son anniversaire et celui de son Papa.

Nous les avons ramenées chez nous, elle et ma "jolie fée Chloé" (même chose que pour ma princesse). Deux petites chipies qui ont animé nos journées. Animer, oui, car avec elles il faut inventer, participer et bouger sans cesse. On a donc dessiné, peint, joué, lu, fait de la balançoire et couru dans le jardin.

Mardi, elles avaient rendez-vous à "L'étoile du berger", une association tenue par une des chanteuses de FEM. Elles avaient surtout rendez-vous avec les chevaux, les chiens, les moutons et poules qui vivent là-bas en harmonie. Une journée pour découvrir comment approcher les animaux en toute connivence. Une très belle expérience qui nous a ravi. Elles, leur maman, leur papi et moi.

Le temps de faire encore quelques jeux avec leur maman (chat, balançoire, c'est quoi?, etc...)et puis, elles sont reparties retrouver leur univers jusqu'aux prochaines vacances.

Je les aime tendrement, infiniment. Elles me ravissent et m'attendrissent, elles m'émerveillent!!!

anniv Camille 5 bonheur 2

Etoile du berger 4 à l'aveugle

à l'aveugle2 spectacle

Posté par brizou55 à 14:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 28 février 2018

Bienheureux les percés car...

les fêlésCar, comme Oscar, ils laissent passer la lumière.

Cette semaine, le froid nous offre de bien beaux levers de soleil et ce ne sont pas les moineaux qui me contrediront, eux qui me tiennent compagnie pendant mon petit déjeuner.

Ce matin, le ciel était si beau que contre toute prudence et par -5°, je suis sortie l'admirer. L'herbe était toute craquante, pas un soufle de vent, juste ce lumineux lever de soleil, Oscar (qui ne pipe mot) et moi.

Je ne me suis pas attardée mais j'ai savourée à sa juste valeur la chaleur douillette de la maison. J'ai savouré et je savoure mon bonheur d'avoir une maison et de pouvoir m'y réfugier par grand froid.

Posté par brizou55 à 16:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 26 février 2018

Samare

Samare

Vous souvenez-vous des automnes de notre enfance

Des fruits des bois qui nous faisaient la langue noire

Des feuilles qui craquaient sous nos pas

Des glands transformés en animaux fantastiques grâce à deux trois allumettes et au génie de nos parents

Des châtaignes croquées crues dans les bois, dégustées cuites à la veillée

Et les samares

Vous souvenez-vous de ces "hélicoptères" dont on faisait provision

Pour les lancer... d'un coup

Haut et fort pour les voir redescendre en tourbillonnant

Ces hélicoptères fragiles et délicats

Ce sont des samares

Fruits akène des érables, des ormes, des frênes, des tilleuls

Ingénieux système pour se disséminer et

Pour nos jeux d'automne aux rires innocents

 

La samare était le Défi des mots étranges de ce mois....

 

Posté par brizou55 à 14:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 25 février 2018

La taille des rosiers ou comment passer une belle journée au jardin

cours de taille

Il faisait froid ce samedi matin, très froid. Mais très beau aussi, très ensoleillé. Et ça, c'était vraiment chouette pour notre cours de taille. Nous avion rendez-vous aux Jardins de la Peignie avec Dominique et huit autres "apprentis". Le froid en a découragé certaine mais cela n'a pas empêché la matinée de se dérouler dans la petite serre où il faisait bien chaud en écoutant les conseils de Dominique. Elle nous avait préparé deux sortes de rosiers, un buisson et un grimpant et nous a dispensé ses explications claires tout en nous en faisant la démonstration.

Tout d'abord avoir un bon sécateur, solide et avec une grande amplitude d'ouverture

Le netttoyer à chaque changement de rosier, pour ne pas transmettre de maladie

Couper bien droit, au-dessus d'un oeil, commencer par enlever toutes les parties mortes, tailler en "pyramide", etc...

Nous avons ensuite partagé un repas froid dans sa grande serre où il fait toujours bon et où l'on a pu faire mieux connaissance. Bien entendu, Canaille, le chien du lieu quémandait attention et caresse et... pourquoi pas, un petit quelque chose à grignoter. Mais sa maitresse veillait et il a du patienter sagement.

Après café et petit gâteau, il était temps de passer à la pratique. Il faisait toujours aussi beau et froid mais nous nous sommes équipés et avons commencé par groupes la mise en pratique. Et c'est là que nous nous sommes rendu compte que ce n'était pas si simple. Nous avons (cru) bien suivi les conseils du matin, (cru) bien éclairci notre spécimen mais quand Dominique est venu voir ce qu'on avait fait... elle en a enlevé encore autant.

Et l'après-midi est passée et nous avons fait le tour du jardin, écouté les explications et conseils... mais il faisait vraiment froid et chacune, chacun est rentré se réchauffer.

J'ai hâte de mettre en pratique les conseils de Dominique et je me rend compte que je ne taille pas suffisemment. C'est difficile d'enlever des parties en pleine santé pour que d'autres fleurissent mieux mais je vais y arriver... je vais y arriver.

Posté par brizou55 à 18:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 17 février 2018

En miroir avec les oeuvre de Didier Lange

Polar 170218

Samedi, à la Galerie d’Art de l’école primaire « Le Petit Prince » à Merdrignac. Elles et il, sont une dizaine prêts à en découdre avec les mots. Ce mois-ci le thème est Enigme au quai des rêves. J'ai été séduite par cette magnifique exposition de Didier LANGE, quelle source d’inspiration !! L’Amicale laïque de Merdrignac qui invite régulièrement des Artistes a gentiment accepté de nous prêter le lieu pour notre atelier mensuel. Elles et il, sont séduits d’emblée par l’ambiance dégagée par les œuvres exposées. Pour se mettre en mots comme on se met en jambes, nous commençons par un « cadavre exquis ».

Ensuite, chacune et chacun est invité à choisir le tableau qui l’inspire et à composer un texte commençant par un Incipit imposé. Puis on fait un petit jeu de « mots valises » sur le thème du roman noir pour se détendre.

Suit un Logorallye en reprenant le même tableau mais avec, comme phrases imposées, des Titres d’œuvres de Didier LANGE qui seront tirées au sort. Et la magie opère une nouvelle fois et avec encore plus de force cette fois-ci. Les tableaux, puissants, ont réellement inspiré nos participantes, participant.

Premier texte inspiré d'un tableau:

Ce samedi 26 octobre 2002 au soir, Kurt Wallander était au bout du rouleau. Le paquebot lançait dans le crépuscule son chant de départ dans l’indifférence générale. Les accents du bandonéon le déchiraient. Cette musique l’avait toujours rendu mélancolique et ce soir c’était pire. Chaque voyageur au regard épuisé lui rappelait l’enquête en cours. Cette femme à la robe rouge retrouvée égorgée sur le quai n°5 par les dockers à l’aube.

Cette femme si belle qu’il revoyait danser, sensuelle, lascive aux bras de l’homme au chapeau. Leur tango qui n’en finissait pas de lui tourner dans le crâne. Et elle, ce matin, robe écarlate déchirée, bas filés, une chaussure manquante et sa longue chevelure défaite qui n’arrivait pas à cacher la plaie béante au milieu de la poitrine.

Chienne de vie !!

Deuxième texte... la suite

Le paquebot a définitivement quitté le quai dans une longue complainte. La femme à la robe rouge ne dansera plus mais une autre la remplacera, Wallander le sait bien. Hier, il a bu jusqu’à la lie son chagrin.

La reine d’un soir, perdue à jamais et lui avec un mal de tête à en crever. Ce matin il est attendu à la morgue. Ce matin, il va la revoir, glacée dans son linceul, glacée dans ce laboratoire aseptisé. Et il serrera les dents de rage, de peine !!

Pause de Chine. Il lui faut un thé, tout de suite. Pour réfléchir. Pour faire passer ce foutu bordel qu’il a dans le crâne. Après, oui, il ira la voir une dernière fois. Après, il se rendra sur le port revoir l’endroit où… interroger les dockers aussi. La vie continue dans ce quartier du port. Allées et venues de voyageurs, de marchandises, de pickpockets avides de touriste. De touristes avides de sensations. Nicole et Stérol et leur numéro de claquettes qui ne fait plus rire personne.

Voilà, il avale une dernière gorgée de thé et, d’un pas lourd de chagrin et de relents alcoolisés il s’en va lui dire adieu, silencieusement.

Posté par brizou55 à 18:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :