Petits trucs de brizou

samedi 3 décembre 2016

Le premier né

- 1 jourIl est mon premier né. Celui qui m'a fait devenir une Maman, celui qui m'a fait découvrir le bonheur de sentir grandir en soi son petit. De le sentir frémir, puis bouger et ce qu'il a pu remuer ce petit là!! J'ai adoré ma grossesse, ces mois de patience et d'impatience à la fois, la préparation de la layette, du berceau, la légère angoisse de savoir si on saura comment faire... Ce poids qui n'en ai pas un. Et puis le jour J qui arrive juste lors de la visite de son grand père pas peu fier de nous conduire à l'hopital. Et le miracle à 3h20 du matin... un miracle de la taille d'un crevette et sans un cheveu sur la tête mais le plus beau des miracles!!! Mon soleil, Frédéric, premier né, premier aimé, premier nourri, bercé.

Les années, 41, ont passé, avec beaucoup de moments tendres, joyeux et d'autres plus durs, chaotiques. Nous avons vécu des moments douloureux pour enfin nous retrouver et nous dire notre amour. Je frémis à l'idée de te voir de nouveau t'éloigner dans tes brumes douloureuses. Alors, chaque occasion qui te voit heureux me remplis de joie.

Dimanche dernier en était une, réunissant la famille autour de toi pour te fêter. Le temps était plutôt gris mais peu importe, c'était joie dans la maison.

 

1

 

 

 

Posté par brizou55 à 19:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


samedi 26 novembre 2016

Tradition

1  2 bis

2 3

Mine de rien, j'en ai passé du temps à les faire ces calendriers de l'avent. Et comme tous les ans, je me suis dit que c'est la dernière fois. Non mais...

Mes enfants ont beau être bien grands, ils y tiennent à leur calendrier de l'avent. Alors, chaque année, lorsqu'approche l'anniversaire de mon grand garçon, il est temps d'y penser.

Cette année j'ai acheté des moules mous (je ne me souviens plus du nom) de 24 petits financiers et le plus difficile a été de trouver quoi y mettre. Car des moules de petits financiers, c'est petit. Très petit. Trop petit... devrais-je dire. Un vrai casse-tête. Bon, après plusieurs essais, j'ai déposé dans celui de ma fille (et par conséquent mes petites filles) des breloques et autres petits bijoux (non, même les barrettes ne tenaient pas dans mes moules...) et pour les garçons, des bonbons.

Ensuite il m'a fallu trouver un système de fermeture qui n'abîme pas les moules. J'ai donc laissé l'emballage et collé un papier qui (je l'espère) se déchirera facilement. Et un coup de peinture plus tard il m'a suffit (...) de quelques étoiles (72) pour numéroter mes cases. OUF!! Je les ai terminés. Ils sont prêts pour demain.

Car, demain, c'est la fête! Ils seront là pour souffler les bougies et je me réjouit, je me réjouit!!! Alors, ne m'en veuillez pas trop, mes visiteuses, je n'oublie pas ma promesse mais là, vraiment, je n'ai pas eu le temps.

Posté par brizou55 à 17:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mardi 15 novembre 2016

ET LA GAGNANTE EST??????

Carte-anniversaire

Célestine, amie de blog, amoureuse des étoiles et des mots. Belle Célestine qui, comme moi, aime cueillir les petits et grands bonheur, qui pleure et qui rit et qui, toujours, nous touche. C'est donc toi qui recevra un "Mail art" spécial anniversaire de blog. J'espère bien te voir un été en Bretagne.

Et puis, comme vous n'êtes pas nombreuses et que, chacune, vous me faites plaisir en visitant mes modestes pages, Sylviane, Evelyne, Chantal et Brigitte vous recevrez également un courrier de consolation... simplement, je vous demanderai un tout petit peu de patience.

Encore merci de vos visites, merci de vos petits mots, c'est comme un petit signe amical et cela me fait toujours plaisir. Merci merci merci... allez, hop, je souffffffffffffffffffffffle

 

Posté par brizou55 à 18:25 - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 10 novembre 2016

7 ans, ça se fête?

4  DDmail art jardin

Hokusai  Mail art Arbre

Le 15 novembre, cela fera 7 ans que je tiens ce blog. Avec plus ou moins de régularité, plus ou moins d'envie de continuer, au gré des évènements de ma vie et surtout au gré de mes humeurs. Bonnes, mauvaises, gaies, tristes, mes humeurs guident ma main, ce sont elles qui me font voir la forme extraordinaire de ce nuage rose au beau milieu du bleu, ces toiles d'araignées tissées dans la rosée du matin, elles qui me donnent l'envie de dire ou de partager. Parfois mes humeurs sont à la pluie et me tiennent un moment loin de ce blog. J'ai peu de commentatrices(eurs) mais je pense que j'ai de fidèles visiteuses (teurs) silencieuses (eux). Merci aux uns et aux autres de venir prendre des nouvelles, partager avec moi mes petits bonheurs et mes grandes joies. Si vous le voulez, pour mes 7 ans, je vous propose de vous faire connaître. Je tirerai au sort une ou plusieurs d'entre vous et vous enverrai un Mail Art. Ca vous dit? Le trirage au sort aura lieu le 15 et je vous contacterai pour avoir votre adresse... A bientôt et au plaisir!!!

 

Posté par brizou55 à 00:53 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 4 novembre 2016

Continuer d'apprendre

Lune

C'est une artiste talentueuse, originale. C'est aussi l'amie et voisine de mon fils. Je connaissais et aimais son travail et depuis longtemps j'avais l'envie de me frotter à cette technique. La Calligraphie. Moi qui aime l'Art Postal, les carnets de voyages, toute chose mêlant collages, peinture, encre, écriture... j'éprouvais le besoin d'apprendre. Et puis, Mélanie est particulièrement sympathique et douée. Mes premiers pas se sont passés cet été, une journée offerte par mon chéri et qui ne m'a pas déçue. En plus de son talent, c'est une jeune femme charmante qui  sait mettre à l'aise et s'adapter au rythme de ses stagiaires. J'ai donc envie de continuer et, même si cela me fait faire une centaine de kilomètres, de continuer avec elle. J'y suis donc retournée et après la gothique, je me suis initiée à l'onciale, plus ronde, plus douce. Il faut y mettre de la patience, de la précision, prendre le temps et c'est comme un moment de méditation. J'ai déjà hâte d'y retourner...

Posté par brizou55 à 15:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 2 novembre 2016

Un premier novembre tout en douceur

 

2

J'ai adoré cette journée passée avec mes hommes. Un petit restau au bord de la plage, terrasse au soleil et bavardage de mes garçons. Je me suis régalée. Ensuite, ballade au "Pouldu" où nous avons regretté amèrement de ne pas avoir emmené de quoi nous baigner. J'ai aimé ce moment où la douceur de l'air ne faisait que souligner la joie de les voir blaguer même si j'en faisait les frais. Je les voyais là comme quand petits ils chahuttaient et c'était bon. Cela me rend tellement heureuse de les voir comme ça! Enfin, après la plage, Florent nous a emmené découvrir son "amérique"... Les bords de la "Laïta" boisés et les couleurs de l'automne répondant au lumineux de la rivière.  Douceur de l'air, douceur du moment, cadeau à accueillir dans la joie.

 

8

Novembre

 

Posté par brizou55 à 17:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 20 octobre 2016

2 jours à 2

9

Que c'était bon que cette échapée belle. Deux jours à nous loin de tout. Enfin, pas vraiment loin et pas vraiment tout. Deux jours en bord de mer et sous le soleil, un luxe. C'était la pleine lune et les grandes marées, le fond de l'air n'était pas très chaud mais le ciel n'était pas chiche de cette si belle lumière bretonne! C'était un cadeau de mariage que nous avions gardé pour le déguster au bon moment. Et c'était ces deux jours là.

On s'est trempé les pieds au milieu des pêcheurs équipés de grandes bottes et de cirés partis seau au bras et crochet à la main en quête de coques... nous, nous avons flâné et ouvert en grand nos poumons sur un air pur et iodé que nous avons respiré avec bonheur. Nous découvrions cette jolie petite station des Côtes d'Armor, Saint Cast Le Guildo, sa longue, longue plage, ses "cailloux" semés au large, ses mignonnes maisons... Et surtout, on ne faisait rien que se promener et ouvrir nos yeux.

On est revenus, tranquillement par la côte d'émeraude si bien nommée. Cap Fréhel, Erquy, Pléneuf Val André... Partout le rose du granit le dispute aux bleus de la mer et du ciel! Que c'était bon!!!

1  2  3  8

10  11  12  13 

14  15  16  17 

18  19  20  21 

22  DSCN5482

 

Posté par brizou55 à 17:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 14 octobre 2016

Doucement, doucement, le rouge et le jaune grignotent le vert

abricot  érable 2

érable rouge  érable 

passiflore  feuillage 

feuille d'érable  fraisier

Hydrangea  pelouse

pomelettes 2  pomme

pommes 2  rose de Noël

soleil  vélo 2

Un peu de rouge aux joues, un poudroiement de jaune sur ses yeux, le jardin se maquille doucement sous un soleil toujours lumineux malgré de petits matins frisquets et voici que l'automne montre le bout du nez. Quelques bulbes dans la pelouse, des rosiers prêts à planter, l'hôtel à insectes qui finit son aménagement et voici le printemps qui prépare son maquillage. Il y a ces réveils dans la nuit noire pour partir travailler, le lainage resseré autour des épaules qui frissonnent et puis, le jour qui se lève en faisant flamboyer le ciel. Il y a ces journées qui se réchauffent peu à peu, les pommes qui mûrissent, les toutes dernières framboises grignotées presqu'en cachette. Il y a les fins d'après-midi à lire au soleil, à en prendre jusqu'aux dernières gouttes en prévision du gris qui finira par arriver. Il y a les premières soupes, délicieuses, les compotées de fruits et ces heures qui hésitent sur le bord de l'automne. Et toujours à voir, à sentir, à goûter, à s'emplir.

Posté par brizou55 à 09:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 30 septembre 2016

Cueillir des instants fragiles

fuchia3 

salon de jardin

supperposition

toile hamac

Il fallait les bottes ce matin pour se promener au jardin. Le fond de l'air était un peu frais mais déjà les premiers rayons du soleil faisaient briller les goutelettes de rosées et les dentelles de ces dames les araignées. Elles avaient travaillé toute la nuit pour orner les prémices de l'automne d'argent ciselé. Je suis allée cueillir ces instants magiques et fragiles en savourant le bonheur de pouvoir le faire. Plus j'avance en âge et plus je goûte la magie du bonheur. Il est là à portée de nos sens, il suffit de s'ouvrir à lui.

Je pleure les horreurs de la guerre, en Irak, en Syrie, la misère des réfugiés coupés de leur patrie et traités de façon indigne. Je pleure sur la disparition des forêts, sur la bêtise de l'homme, je m'indigne et j'enrage devant la surdité des politiques. Et pourtant...

Je m'émerveille de pouvoir marcher au petit matin dans la rosée de mon jardin en écoutant les chants d'oiseaux. Je m'émerveille d'avoir trois enfants aimants et profondément gentils et deux petites filles adorables et plus belles l'une que l'autre pour me faire des câlins. Je m'émerveille d'avoir un compagnon à mes côtés pour épancher mes chagrins et me construire de jolis hôtels à insectes. Je m'émerveille de pouvoir chanter et peindre et tricoter. J'ai cette chance inouïe, surtout de pouvoir m'émerveiller de tout cela.

Posté par brizou55 à 14:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

lundi 12 septembre 2016

Un hôtel en construction

Hôtel

Son aménagement n'est pas tout à fait terminé, il y manque de la mousse et des feuilles en décomposition pour y accueillir des carabes (sortes de scarabés) en rez-de-chaussée. Je compte aussi rajouter des tiges genre tiges de fenouil (je n'ai pas de bambou ) au premier étage droite pour les syrphes ou des abeilles solitaires... on verra, je n'ai pas encore de réservation. Au premier à gauche, les planchettes et les briques sont prêtes pour les coccinelles. Les osmies ou abeilles solitaires peuvent déjà s'installer sous les combles dans les rondins percés à leur intention. Je pense ramener des pommes de pins aussi et laisser ainsi le choix de leur habitat aux carabes et aux chrysopes.

J'ai pris soin de placer mon hôtel, dont je dois la construction à mon chéri, à l'abri des noisetiers mais orienté plein sud.

Décidément, le jardin prend tournure et je crois bien que les petits animaux s'y sentent bien. J'ai repéré des noisettes mangées pas de petits rongeurs (je n'ose espérer des écureuil mais qui sait?). Cet été nous avons eu des bals d'hrondelles comme jamais!! Les pigeons roucoulent à qui mieux mieux et les passereaux se disputent les noisetiers et les pommiers. Réglisse en croque un de temps à autre mais pas trop...

Cet automne je vais déplacer quelques plantes dont je n'avais pas anticiper la taille et qui me cachent de plus timides congénères. J'aime faire ces petits travaux, par petites touches, comme on peint.

Posté par brizou55 à 14:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :