Petits trucs de brizou

jeudi 14 février 2019

Le bonheur c'est un lever du jour un matin de février...

à la pointe du jour 1  à la pointe du jour 2 à la pointe du jour 3  à la pointe du jour 4

Je suis sortie dans l'herbe crissante pour respirer ce matin rose et blanc. Le soleil pointait un peu d'orangé au dessus des arbres et les oiseaux commençaient à chanter timidement. J'ai regardé mon petit bout de jardin, j'ai pensé à ce que j'allais semé dans la petite lasagne faite à l'automne, des petits pois, des épinards puis des potimarons je crois. Et puis j'ai vu qu'il y a un nid dans les noisetiers et cela m'a donné le sourire. Peut-être est-ce la grive qui vient tous les jours becqueter les pommes devant mes fenêtres? 

Ensuite, je suis rentrée boire mon thé en regardant le soleil de plus en plus haut éclairer la véranda, j'ai lu un peu, continué de regarder les mésanges se réunir en conciliabules autour de la boule de graisse. Je n'ai pas vu le rouge gorge mais je sais qu'il viendra quand je me prélasserai, il attendra son tour avec les pinsons des arbres pour picorer les petites pommes encore accrochées aux branches puis il sautillera jusqu'au saule tortueux en sentinelle attentive. Le bonheur, c'est simple comme un lever du jour un matin de février.

à la pointe du jour

 

 

 

 

Posté par brizou55 à 14:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 31 janvier 2019

Cousinade


2 neige
Un WE loin de chez nous, 700Km, loin de notre climat doux pour retrouver la famille, fêter l'anniversaire de deux grands de 10 ans, retrouver la neige que nous n'avions pas vue depuis au moins 5 ans!

Un WE joyeux comme des retrouvailles, un WE à manger, à papoter, à jouer. Un WE à se souvenir, à se sentir en famille, parties d'un tout aux bras chaleureusement ouverts. Jeux de société, boules de neige, balades, repas, rires ont ponctué ces journées cousinade. 

Merci aux neveux/nièces qui ont trouvé cet endroit magnifique (gîte perdu entre Vichy et Thiers) où chacun a trouvé sa place mais où tous ont pu se rassembler. Feu dans le poêle, après-ski, bonnets de laine, cavalcades enfantines et toujours des sourires et des rires. Les verres se sont entrechoqués, les assiettes se sont bien remplies et les ventres aussi et les coeurs se sont réchauffés.

 

3 paysage 10 volet

11 grange 14 pièce montée

17 8anternes 7 bonhomme  1 saxo  5 lavoirs

 

Posté par brizou55 à 14:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 30 janvier 2019

Lecture de janvier

dans les angles morts Ce roman très bien écrit fait froid dans le dos. L'histoire d'un couple mal assorti, d'une femme trop effacée, d'un homme à l'égo démesuré... je ne peux en dire plus sans défloré l'histoire. En tout cas, s'est bien écrit.

debout payé  J'ai voulu lire Gauz car je l'avais entendu en interview et que ce qu'il diasait me plaisait. Son écriture est plus qu'étrange, c'est rythmée mais très fractionné. Ca en apprend beaucoup sur le monde des immigrés venant d'Afrique, leurs boulots, ce qu'ils pensent...

les bras cassés J'aime ce qu'écrit Marie Sabine Roger, sa façon de peindre des personnages hors de communs, ces "petites gens" aux histoires extraordianires pour peu qu'on fasse attention à elles. J'ai adoré les brascassées, ces femmes aux handicaps divers qui vont, unies, arriver à dépasser leurs handicaps. Et en plus, c'est écrit avec beaucoup d'humour

les déracinés  Tout est dit dans le bandeau. Une histoire méconnue d'une poignée de juifs fuyant la guerre et s'installant en république dominicaine. Parmis eux un couple et l'histoire de leur amour indestructible. C'est très bien écrit.

leurs enfants après eux  Je suis très mitigée... j'ai aimé le lire après une centaine de pages à peiner. C'est tellement glauque et quasiment sans espoir... une ancienne ville sidérurgique, la vie de ses habitants qui s'en sortent comme ils peuvent entre chômage, petits boulots et alcoolisme. Les jeunes sans beaucoup d'espoir, les blancs d'un côté, les beurs de l'autre... pas plus gâtés les uns que les autres. 

Posté par brizou55 à 14:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

samedi 5 janvier 2019

Gentils coquelicots mesdames...

Beauport 2  Beauport 9  Beauport 12  Beauport 14  Beauport 17  Beauport 1  Beauport 3  Beauport 4  Beauport 6  Beauport 7 Pour les fêtes et pour notre plus grand plaisir, Beauport s'est paré de lumières et de rouge. Ce lieu déjà magique sait nous surprendre et nous émerveiller. C'était un jour froid et sec, nous nous sommes levés avec un grand soleil et sommes partis en balade. Le temps d'arriver, le soleil jouait à cache-cache mais qu'importe. Ce mélange de pierres et de mer, de lumière du ciel, la sérénité du lieu, ancien lieu de prière maintenant voué à la majesté de la nature!!! On a arpenté allées du jardin et cloîtres, on a écouté un duo de violoncelle et bu un vin chaud, heureux!

Posté par brizou55 à 09:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 31 décembre 2018

passage


2018

Après tout, ce n'est qu'un passage... nous glissons d'une année à une autre et alors? Occasion de bonne chère pour certains, de gourmandises pour d'autres. Quelle importance? Ce soir avec mon chéri, nous mangerons un peu plus délicat et puis nous ferons peut-être une partie de yams ou de scrable ou alors nous regarderons la télé en buvant une coupe de champagne. Pas de feu d'artifice pour nous ni de grandes orgies. Je n'ai jamais beaucoup aimé ça. Dépenser des fortunes parce que l'on passe d'une année à l'autre? Je préfère Noël, la réunion des familles, la joie des enfants.

Je repense à ce qui a fait 2018 et je me trouve bien chanceuse et j'èspère que 2019 m'apportera autant d'occasion de partager des moments de joie. Donc, ce soir est le dernier soir de 2018... bon.

Et munie d'une baguette magique, la bonn fée 2019 va ouvrir les yeux et le coeur de ceux qui rejettent les autres, les différents, les étrangers? Je ne crois pas, j'aimerai mais, je ne crois pas. Non, je pense que l'on doit continuer à prôner la tolérence, l'empathie, accueillir selon ses moyens, expliquer, montrer. Je remercie du fond du coeur tous ceux qui donnt de leur temps, de leur âme, de leur talent pour soulager les souffrances et faire connaître et faire espèrer. Merci aux personnels soignants, merci aux bénévoles formidables des associations d'aides aux migrants, d'aide aux familles, merci aux chanteurs, cinéastes, écrivains, philosophes, merci à tous ceux là et à toutes les bonne volontés. 

Je remercie aussi ceux qui pensent et qui agissent pour protéger notre malheureuse planète torturée, malmenée. Souvent, ce sont les mêmes qui protègent la terre et les hommes. Merci aussi de me permettre d'être heureuse, dans ma maison, avec ce compagnon qui partage ma vie, avec ce jardin où viennent les oiseaux, avec cette famille tendre et ces amis joyeux.

voeux

Posté par brizou55 à 17:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 24 décembre 2018

Je vous laisse un message


1812

Oui, pardessus tout, partagez la joie!! 

Je vous souhaite, bien sûr de vous régaler

Je vous souhaite aussi la tendresse

Je vous souhaite également le rire

Et par dessus tout, la joie

Celle que vous resentez, là, au milieu du ventre

Celle qui vous fait perler les yeux

Celle qui vous donne envie de chanter et de serrer fort ceux qui vous entoure

C'est ce que j'ai ressenti tout au long de ce WE en fêtant Noël avec enfants et petites filles et c'était délicieux

Je vous souhaite tout cela et vous dis à bientôt 

 

Posté par brizou55 à 15:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 20 décembre 2018

Petits ouvrages divers...


lever du 1712


ouvrages divers
et presque d'hiver... mais pas encore. La pluie est revenue, remplissant joyeusement nappes phréatiques, réserves d'eau, gouttières, et la pelouse devenue spongieuse est réservée aux oiseaux. Nous ne nous lassons pas de les regarder tantôt dans les pommiers, tantôt dans l'herbe. Leur régime est varié et le choix des mets variés. Petites pommes du pommier fleur, vers de terre, graines, il y en a pour tous les gosiers. En attendant les éclaircies, je bricole ici et là entre un jeu et un peu de lecture. Cette année le sapin est fait maison et je ne vais pas tarder à faire mes cartes de voeux. J'aime occuper mes mains. En fait, j'aime la variété des ouvrages, écriture, chant, théâtre, aquarelle, crochet, tricot... que sais-je... J'ai arrêté le Défi de Anne, pas suffisamment inspirée. Il faut que je m'y fasse, je ne suis pas douée en dessin, mais pas du tout. J'aime les matières, les couleurs mais pour le trait, je suis nulle. Il faut savoir reconnaître ses limites. 

J'attends le WE et l'a venue des enfants et petits enfants pour fêter Noël. L'hiver sera là d'après le calendrier mais pas selon la météo... pas de Noël blanc encore cette année. Juste un Noël de papiers froissés, de rires et d'amour partagés et c'est déjà un grand bonheur.

Je vous souhaite à mon tour de belles fêtes, tendres et joyeuses!!!

 

Posté par brizou55 à 16:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

mardi 11 décembre 2018

Décembre a fait ses premiers pas


4
Premiers tout petits frimas, juste de quoi rosir les joues, un peu, de quoi rosir l'aube et frissonner l'herbe sous les pas. Les soirées sont lumineuses sous des ciels clairs et merveilleusement étoilés. Les arbres ont fini de pleurer leurs feuillage aux derniers coups de vent et les oiseaux s'en donnent à coeur joie sur les petites pommes et les boules de graines. Le chat paresseux les regarde d'un oeil intéressé mais ne bouge pas d'une vibrisse. Allongé dans la véranda, il se chauffe au soleil. Les feuilles ramassées et déposées sur la lasagne, il ne me reste plus qu'à rejoindre le chat pour paresser à mon tour. Pour réjouir l'oeil et donner au séjour un début d'ai de fête, j'ai piqué quelques clous de girofle dans des mandarines. Si le courage me revient, j'irai plus tard cueillir quelques branchages où accrocher les boules de Noël. Sinon, je crochèterai des ces jolies fleurs que Annette Pétavy nous enseigne à fabriquer tout au long de son calendrier de l'avent, à moins que je décide de relever le défi d'Anne en illustrant des expressions utilisant les fruits (et que je vous montrerai dans un autre post). Premiers frimas timides nous ramène aux joies d'intérieur, aux joies intérieures et aux plaisir simples des petits travaux manuels. Hmmmmm, comme ils sont doux ces premiers petits frimas...


3

 

 

Posté par brizou55 à 14:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 5 décembre 2018

Novembre est parti sous la pluie

Arbre symbole

Novembre au parfum d'humus, novembre et ses journées claires et froides, ses matins brumeux et ses nez enrhumés.

Novembre, c'est le mois des feuilles mortes, les dernières roses et l'arrivée gourmande des oiseaux

Novembre pour cueillir les kiwis, ramasser les dernières pommes et déguster les potages de potiron

Et puis, novembre c'est aussi la journée contre les violences faites aux Femmes. C'est une journée important pour FEM, pour marquer ce jour nous avons marché en chantant dans le bourg de Laurenan, marquant nos arrêts par des lectures de faits divers malheureusement nombreux et récents. Viols, agressions, violences, ne manquent pas. Nous arborions un ruban blanc et les avons accrochés symboliquement à un arbre avec nos panneaux.

Et puis, Novembre c'est le mois de naissance de mon grand garçon. Mon premier né encore tellement fragile. Nous nous sommes réunis autour de lui dans une joie paisible et simple pleine d'amour. 

C'est déjà décembre....

brume 2  feuilles 2

fushia  3

Posté par brizou55 à 18:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 14 novembre 2018

Liberté

cadavre exquis

Un chat noir traverse la voie de chemin de fer. M'en fiche ! Il fait nuit mais les lampadaires éclairent le poste d'aiguillage d'une lumière blafarde et plutôt glauque. Dans la gare, seule la marquise reste éclairée. On y aperçoit quelques silhouettes frileuses emmitouflées chaudement. Le train aura du retard ce soir, à cause de moi. Je marche sans espoir, juste le désir de quitter cette ville. De quitter cette vie aussi, pourquoi pas ? Je me suis débarrassé des menottes juste avant le départ et j'ai profité du signal d'alarme pour sauter du train. Je me suis laissé rouler loin du ballast et j'ai rampé dans les buissons pendant au moins un kilomètre. Je souris dans la nuit en pensant à mon gardien. Il y a bien longtemps que je n'ai pas souri de cette manière. Cette fois, j'avais même eu droit à une couchette ! Ils peuvent bien chercher les perles, ils ne les retrouveront pas là où je les ai mises, elles ne feront plus de mal à personne, à moins que...Mais tout ça m'est égal en fin de compte. En m'éloignant j'entends le sifflet du dernier train assourdi par le brouillard. Je m'en fiche à présent, je suis déjà loin, loin dans ma tête, loin de la ville, de la vie. Je me fiche de la nuit, du froid, je marche droit devant moi, je laisse les perles à ceux qui les trouveront si quelqu'un les trouve, la galère aux malchanceux, la prison derrière moi, ma vie aux chiens ! Tout m’indiffère sauf la liberté. Je la sens, elle est là, elle est à moi. Je mourrai libre, enfin!!

PS: il fallait mettre les mots suivants, noir, marquise, perle, train, sifflet, départ, signal d'alarme, menottes dans un texte de 1500 signes... 

Posté par brizou55 à 10:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :