Syracuse

Cette quinzaine, c'est Henri Salvador qui nous a fait rêvé de pays lointains, de paysages inconnus. Le Défi de Bleu de Prusse m'a permis de découvrir Syracuse, Kairouan, l'ïle de Pâques, le Fouzi Yama ou le palais du grand Lama. Je ne pourrais jamais les voir de près puisque je renonce à prendre l'avion désormais. Je ne ne toucherai pas leurs pierres, ne sentirai pas leurs parfums, ne goûterai pas leur cuisine mais Internet a cela de bon qu'il nous fait partager les voyages d'autres avant nous. On y découvre leurs coups de coeurs, les couleurs et les flamboiements. On imagine les arômes d'épices ou de fleurs et l'on arrive même à percevoir la brise marine chargée d'iode et du cri des cormorans. C'était joyeux et gai de passer du Japon au Népal, de la Tunisie à l'Irak d'un simple clic.