dans les angles morts Ce roman très bien écrit fait froid dans le dos. L'histoire d'un couple mal assorti, d'une femme trop effacée, d'un homme à l'égo démesuré... je ne peux en dire plus sans défloré l'histoire. En tout cas, s'est bien écrit.

debout payé  J'ai voulu lire Gauz car je l'avais entendu en interview et que ce qu'il diasait me plaisait. Son écriture est plus qu'étrange, c'est rythmée mais très fractionné. Ca en apprend beaucoup sur le monde des immigrés venant d'Afrique, leurs boulots, ce qu'ils pensent...

les bras cassés J'aime ce qu'écrit Marie Sabine Roger, sa façon de peindre des personnages hors de communs, ces "petites gens" aux histoires extraordianires pour peu qu'on fasse attention à elles. J'ai adoré les brascassées, ces femmes aux handicaps divers qui vont, unies, arriver à dépasser leurs handicaps. Et en plus, c'est écrit avec beaucoup d'humour

les déracinés  Tout est dit dans le bandeau. Une histoire méconnue d'une poignée de juifs fuyant la guerre et s'installant en république dominicaine. Parmis eux un couple et l'histoire de leur amour indestructible. C'est très bien écrit.

leurs enfants après eux  Je suis très mitigée... j'ai aimé le lire après une centaine de pages à peiner. C'est tellement glauque et quasiment sans espoir... une ancienne ville sidérurgique, la vie de ses habitants qui s'en sortent comme ils peuvent entre chômage, petits boulots et alcoolisme. Les jeunes sans beaucoup d'espoir, les blancs d'un côté, les beurs de l'autre... pas plus gâtés les uns que les autres.