Noël2

Préparer la fête, longuement, avec une attention particulière pour chacun. Pour que ce soit doux, pour que ce soit joyeux. Pour que ce soit bon aussi. Réfléchir aux cadeaux, au menu, à la déco. Penser aux commandes, établir un planning. Préparer la fête, c'est la vivre à l'avance un petit peu chaque jour. C'est imaginer leur sourire ou leur joie. C'est d'avance se régaler des mines gourmandes.C'est espèrer un moment de bonheur pour chacun et pour soi des souvenirs comme des perles précieuses à garder et à revivre en pensée.

Et voilà qu'arrive ce matin tant espéré. Un peu plus tard que dans les autres familles pour arriver à réunir toute la famille. C'était hier et c'est passé comme un éclair! Il reste les perles précieuses, des petits moments complices, des câlins tendres, le goût du canard à l'orange de PapiPat, de la bûche de Mamizou. Il reste les bulles échangées dans la joie, les sourires des princesses en ouvrant les paquets. Les sourires des grands en ouvrant les paquets. Ma grande petite fille qui m'aide à ramasser les papiers. La balade digestive ponctuée pas la caresse au poney. Il reste la soirée qui s'étire au maximum pour que ce ne soit pas déjà fini, un dernier partage, celui d'un son et lumière, un joli conte sur la lune et les étoiles à l'abbaye de Paimpont, un tout de manège, un verre pour se réchauffer... et chacun est rentré chez soi. Déjà!