paletots

Voici deux semaines que je n'ai vu mes princesses et elles me manquent

Leurs sourires et leurs jolis minois me manquent

La petite voix aigue et les bavardages de Camille me manquent

Voir Chloé grandir et admirer ses progrès me manque

Le rire en grelots de Camille sa couronne de cheveux blonds me manquent

Pour elles et en pensant à elles j'ai tricoté ces paletots d'automne

Pour leur tenir chaud, pour leur tenir doux

Parce que je les aime tellement et qu'elles me manquent

Le chagrin s'ajoute au chagrin, mon coeur de Maman et de Mamie est à la peine

Il me faut patienter puisque le temps m'a été demandé

Mais c'est long et difficile et ce début d'automne est décidément bien gris

Les nuages s'ajoutent aux nuages sans que je puisse jeter l'éponge et prendre du répit

Mon homme, mon compagnon est là  heureusement  et me soutient et m'encourage

lorsque son travail ne le retient pas au loin

Il sait me faire sourire dans les moments durs comme dans les moments doux, me montrer les éclaircies là bas, à l'horizon

Il connaît mon coeur de mère autant que mon coeur d'amie, mon coeur d'aimante

Ce soir, il sera là et je reposerai au creux de son épaule

Je me languis de vous mes princesses jolies mais bientôt je l'espère je vous retrouverai

paletot bis