...en tempête, du Nord, du Sud, violent, décoiffant... emportant tout ce qui n'était pas ficelé, attaché, lié solidement... Il avait pourtant bien neigé au cours de la nuit, recouvrant notre campagne d'un glaçage de sucre glace... ensuite, la pluie a tout détrempé avant que la tempête sus décrite assèche et décoiffe le paysage lui rendant son émeraude originelle.
Alors, nous avons installé le sapin (je l'ai voulu relativement sobre cette année, rouge et bleu), j'ai confectionné tant bien que mal une petite couronne de bienvenue, entortillant quelques branches de houx et de sapin. J'ai enveloppé tous les cadeaux et puis, j'ai fait(enfin) le curd au citron, gourmandise à offrir aux enfants. Voilà, l'après-midi s'achève, je n'ai pas accompli tout ce que je désirais mais presque... Marlène Jobert égrenne sa vie à la radio de sa voix si jeune et si particulière interviewée par Frédéric Tadeï, je ne vais pas tarder à me mettre au repas du soir et demain (à condition que la météo ne me fasse pas rentrer trop tard) j'aimerais écrire, prendre le temps de papoter papier avec mon amie, ma si chère Nanou. Et demain, le vent soufflera-t-il???

SAPIN